ragondin et rat musqué

Le ragondin et le rat musqué sont deux rongeurs aquatiques importés d'Amérique pour leur fourrure. Depuis la fermeture des élevages, ils ont envahi une grande partie de l'Europe. Tous les bassins versants de Basse-Normandie sont aujourd'hui colonisés par ces rongeurs qui se sont trés bien acclimatés. Leurs nuisances sont multiples: atteinte du réseau hydrographique par destruction des berges, atteintes environnementales par envasement des frayères, atteintes agricoles par consommation des cultures aux abords des berges. Ils sont aussi porteurs de la leptospirose qui est une maladie mortelle chez l'Homme (quelques cas dans la région), et responsable d'une partie des avortements du bétail.

 

 

 

Le plan de lutte collective contre les rongeurs aquatiques se déploie dans le département du Calvados sur toutes les communes du bassin versant de la Vire, ainsi que celles de la communauté de communes de Pré-Bocage Intercom.

La lutte collective contre les rongeurs

Qu'est ce que c'est ?

Il s’agit de lutter contre les rongeurs aquatiques invasifs et envahissants que sont les ragondins et les rats musqués. Ils transmettent des maladies graves aux humains et aux animaux (leptospirose, toxoplasmose, échinococcose alvéolaire) et ils détériorent les berges des rivières et plans d’eau qu’ils habitent et consomment les cultures en bord de cours d’eau. Ils ont été introduits sur le territoire français, donc ils n’ont pas de prédateur à l’état naturel, il est nécessaire que l'homme opère une régulation.


Où s'organise ce dispositif ? :

Sur toutes les communes du bassin versant de la Vire, c’est-à-dire toutes les communes traversées par la Vire et tous ses affluents, même les plus petits, mais également sur les communes du bassin de la Druance, soit au total 137 communes concernées sur les départements de la Manche et du Calvados (84 communes déléguées sur le département du Calvados).

Sur tout le territoire de la communauté de communes de Pré-Bocage Intercom.

 

L’objectif est d’étendre ce dispositif sur l’ensemble du département en fonction de la mobilisation des élus et du financement disponible.

Comment lutter contre ces rongeurs ? 

Par piégeage, à l’aide de cages-pièges mises à disposition des volontaires. Des gants sont également fournis pour la protection des piégeurs et des sacs d’équarrissage pour le transport des cadavres vers le dispositif d’équarrissage.

 

Financé par qui ? 

Les collectivités sont désormais les seules financeurs de cette organisation.

Ce dispositif est gratuit pour les piégeurs qui participent. Ils peuvent bénéficier d’une indemnisation pour leurs captures.

 

Comment faire pour participer ?

Contactez FREDON Normandie, pour la partie Calvados

Déborah Eudes : 06.84.88.55.24 

 

 

Indices de présence et dégâts de ragondins ou de rats musqués :